la physique de la conscience, ponts entre la science et spiritualité.

15,7 k abonnés
 
Conférence avant forum de l’université “A Ciel Ouvert”, Aix-les-Bains, 8 novembre 2019.
 
Peu nombreux sont les scientifiques modernes à se risquer sur le terrain délicat de la physique de la conscience. Philippe Guillemant fait partie de ce petit cercle de scientifiques audacieux qui s’intéressent aux « ponts » entre la science et la spiritualité.
Les avancées de la physique moderne nous invitent à remettre en question le matérialisme scientifique dominant et repenser notre vision de la réalité au sein d’un nouveau paradigme où la conscience prime et s’éveille
 
. Tout en y perdant leur statut, la matière, l’espace et le temps laissent place à la V.I.E.(Vibration, Information, Énergie).
 
Des dimensions supplémentaires apparaissent, qui nous dévoilent la véritable nature de l’humain et son libre arbitre essentiel, permis par la flexibilité de l’espace-temps. En prenant appui sur le phénomène de synchronicité, Philippe Guillemant développe rationnellement cette nouvelle vision, construisant ainsi un véritable pont entre la physique et la spiritualité.
 
Philippe Guillemant est ingénieur de l’Ecole Centrale Paris, docteur en physique et habilité à diriger des recherches. Spécialiste de vision artificielle, ses innovations lui ont valu le Cristal du CNRS.
 
Il a récemment publié plusieurs articles scientifiques sur la flexibilité de l’espace-temps et ses dimensions supplémentaires. Cette recherche est liée à la théorie de la double causalité qu’il a présentée dans ses ouvrages « La route du temps », « La physique de la conscience » et « Le pic de l’esprit », où il marie la physique et la spiritualité en expliquant le phénomène des synchronicités.